Essai de l'ensemble avec veste et pantalon

Quel motard ne rêverait pas de se balader dans les Appalaches, en sillonnant les routes du Canada et des Etats-Unis par tous les temps ? 

A la réception des produits, je me suis tout de suite imaginé sillonner les paysages nord-américains, emmitouflé dans cet ensemble conçu pour toutes les saisons. Vent, pluie, neige, soleil, rien ne semble pouvoir empêcher un motard de se balader avec cet ensemble sur le dos. Il se caractérise par son style très « routière ». Je me suis empressé d’enfourcher mon GS 1200.

Les articles sont disponibles en 4 coloris. Pour ma part, j’ai opté pour le bleu-pearl-rouge. La veste, tout comme le pantalon, est dotée d’inserts réfléchissants qui permettent d’être visible en permanence, quelles que soient les conditions météorologiques. Un atout indispensable pour convaincre les motards du quotidien, comme moi.

La veste 

Niveau confort, rien à dire ! Je pensais me retrouver en tenue de RoboCop, avec peu de liberté de mouvement. Finalement, je me suis bien trompé ! 

tout comme le pantalon, est plutôt légère et confortable une fois enfilée. La manœuvre est d’ailleurs facilitée par les sangles en velcro situées au niveau des hanches et des poignets… Le système AFS (Airflow System pour les intimes) permet une aération des textiles en continue. En cas de grosse chaleur, on s’y sent presque au frais. En gros, c’est l’idéal pour arriver au travail sans être déjà transpirant. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, il s’agit d’une ouverture grillagée d’environ 2 cm. On en compte 6 au total sur la veste, 2 aux manches, 2 sur la poitrine et 2 dans le dos.

Parlons sécurité

Il est dotée de protections aux épaules et aux coudes, je m’y sens bien protégé. Par contre, il n’y a pas de dorsale, même si l’emplacement est déjà prévu. C’est un peu dommage car, à tous les autres endroits sensibles, il y a ce qu’il faut en termes de protection. Il faudra remettre la main au porte-monnaie : comptez environ 40 € pour vous équiper.

Autour du col, nous avons une finition en tissu élasthanne qui rend le col doux et qui ne provoque pas de frottement sur la peau. Un petit crochet se trouve justement sur le col. Je n’ai pas immédiatement compris à quoi il servait… Mais après quelques sorties, le col un peu ouvert, le velcro du col qui tapait sans arrêt dans mon casque, je me suis dit « Mince, je vais le couper« . Non, trop extrême et définitif comme décision. En rentrant, je m’intéresse de plus près à cette partie de la veste et je me rends compte que les personnes qui ont développé cette veste ont vraiment pensé à tout. Vous pouvez voir sur la photo que le crochet est en fait là pour maintenir le velcro. Ce qui, lorsque vous roulez col ouvert, empêche cette pièce de venir taper dans le casque. Cela n’a l’air de rien mais c’est pour moi un détail qui fait toute la différence !

Le pantalon

Les deux bretelles au niveau du pantalon permettent d’ajuster la tenue à chaque morphologie, c’est top ! Cela permet également de ne pas avoir de courant d’air dans le dos. Si vous souhaitez rouler sans, c’est aussi possible puisqu’elles sont amovibles.

On notera que les clips de fixation sont fabriqués dans un plastique assez rigide. A voir si ces clips de fixation ne montrent pas de signe de faiblesse dans le temps. Quoi qu’il arrive, ils sont facilement remplaçables.

Pour compléter les bretelles, les ingénieurs ont également ajouté une fermeture zip pour unir la veste et le pantalon. Ils ne laissent rien au hasard. C’est vraiment un plus pour la sécurité. Car en effet, en cas de glissade,il reste solidaire et limite les risques de brûlure au cas où la veste viendrait à remonter.

Partager cette publication

commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment