Entretenir sa moto au printemps

Aux premiers beaux jours, on a envie d’enfourcher sa moto et de sortir profiter du beau temps. Mais attention, il faut d’abord veiller à ce que votre deux-roues soit en parfaite condition de marche pour reprendre la route. Effectivement, après plus de trois mois passés au garage, quelques vérifications s’imposent. Pour profiter du printemps et apprendre à vérifier vous-même votre engin, suivez le guide.

Recharger la batterie

Pour éviter la batterie vide, l’idéal est de la débrancher avant l’hivernage. Si toute fois vous aviez oublié, il se peut que votre batterie ne redémarre pas au printemps. Vous avez alors plusieurs solutions :

  • La première solution est de recharger votre batterie grâce à un chargeur adapté aux motos. Certains chargeurs « intelligents » pourront adapter l’intensité de la recharge en fonction de l’état de la batterie. Cela peut être utile si vous roulez peu souvent ou sur de courts trajets. Petit rappel : une batterie commence à se recharger à partir de 50 km de circulation.
  • Si votre batterie ne démarre pas, vous pouvez choisir d’en acheter une nouvelle ou encore la recharger avec la batterie d’une voiture à l’aide de câbles. Soyez alors vigilants quant aux branchements des câbles et au respect de la polarité des cosses.

Contrôler les niveaux

Avant de sortir à moto il est important de contrôler les niveaux de fluides qui assurent le bon fonctionnement de votre moto :

Niveau d’huile moteur

Ce niveau doit être régulièrement vérifié surtout si votre moteur n’est pas refroidi par liquide mais par air. Cette vérification doit s’effectuer à froid pour que l’huile soit redescendue dans le carter. Selon votre type de moteur, l’huile peut se trouver dans des réservoirs différents. Pour un moteur deux-temps, l’huile est située dans un réservoir séparé tandis que les moteurs quatre-temps ont un carter dédié ou un réservoir annexe. Pour vérifier les niveaux d’huile, il existe deux types de contrôle qui diffèrent selon le type de moto : le contrôle visuel par un hublot ou par jauge sur une tige. S’il manque de l’huile, faites l’appoint grâce à un bidon d’huile adaptée et un entonnoir.

Si vous constatez une couleur blanchâtre de l’huile c’est qu’elle est émulsionnée : l’humidité due à la condensation dans le carter a détérioré le pouvoir lubrifiant de l’huile. Cela peut notamment arriver si vous utilisez votre moto peu souvent. Dans ce cas, il faudra alors effectuer la vidange du moteur et le remplacement du filtre à huile.

Huile de boîte

Ce niveau varie peu (sauf en cas de fuite), mais sa vérification régulière peut permettre de déceler un problème assez tôt. Pour effectuer ce contrôle, il vous faudra retirer une vis ou bien un bouchon pour vérifier que le niveau de liquide soit visible. S’il manque du liquide, vous devrez en remettre par le même orifice ou par un autre (renseignez-vous grâce à la notice d’utilisation).

Liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement baisse peu : ce liquide permet (si votre moteur n’est pas refroidi par air, eau ou huile) de refroidir le moteur et de nettoyer le circuit de refroidissement, à lubrifier la pompe à eau et à prévenir la corrosion. Pendant l’hivernage, ce liquide a pu geler et éventuellement fendre une culasse : vérifiez donc qu’il n’y ait aucun dégât. Le repère sur le vase d’expansion vous indiquera le niveau de liquide. Le remplissage se fait à froid, sous peine de se brûler.

Liquide de freins

Le niveau de liquide de freins (ou lockheed) baisse avec l’usure des plaquettes : s’il n’y a plus de liquide, les plaquettes sont en fin de vie. Il faudra alors les changer. Vous devez également graisser les câbles de commande des freins. La vidange du circuit de freinage et le remplacement du liquide sont assez techniques et nécessitent souvent l’intervention d’un professionnel. Pensez à effectuer cette vidange tous les deux ans.

Si toutefois, vous vous sentez de le faire, nous vous avons préparé un tuto pour savoir comment changer le liquide de frein moto, ainsi qu'un guide d'achat pour bien choisir votre liquide de frein.

Vérifier la chaine et les commandes

Cette étape est très importante puisque la tension de la chaîne garantit une conduite souple et fluide. A la fin de l’hiver, avant de repartir sur la route, vérifiez que votre chaîne est toujours tendue (laissez environ 3cm de mou) et donnez lui un petit coup de neuf. Vous pouvez ainsi la nettoyer, puis mettre de la graisse pour chaine moto ou la lubrifier. Toutefois, n'hésitez pas a changer le kit chaîne moto s'il est usé.

Partager cette publication

commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment