L’automne est là ! Son paysage orangé, ses belles feuilles jaunes et les températures encore douces vous donnent envie de rouler à moto ? Restez prudent, l’automne peut vous réserver des surprises. Afin d’affronter la saison en toute tranquillité, suivez nos quelques conseils pratiques !

Conseil n°1 : Méfiez-vous des feuilles !

L’automne est bien connu pour ses belles feuilles jaunes orangées mais elles cela peut vite mal tourner quand on roule à moto. Dans un virage, en accélération ou lors d’un freinage, il suffit d’une seule feuille pour perdre l’adhérence. Il faut être encore plus prudent lorsque les feuilles s’agglutinent en masse sur la chaussée. La route peut devenir extrêmement glissante et dangereuse ! Si vous apercevez des feuilles, adaptez votre allure en conséquence, ne freinez pas brusquement et oubliez les fortes accélérations.

Conseil n°2 : Equipez-vous contre la pluie 

Si l’automne et sa température encore douce vous donnent envie de rouler, le temps peut vite vous jouer des tours ! Si vous voulez éviter d’être trempé au bout de quelques kilomètres, prévoyez un équipement de pluie sous la selle ou dans votre bagagerie. N’hésitez pas découvrir notre gamme pluie Baltik pour être prêt à affronter les petites et grosses gouttes !

Si vous êtes équipés pour rouler sous la pluie, notez que les premières pluies fines ont tendance à rendre la route très glissante. Les huiles et carburants déposés sur la chaussée associés à l’eau font de la route une vraie patinoire. Encore une fois, adaptez votre allure, faites attention à vos distances de sécurité et freinez toujours progressivement.

Conseil n°3 : Optimisez votre visibilité

Qui dit visibilité, ne veut pas dire que bien voir. A moto, il est également très important d’être bien vu ! Dès septembre, les journées raccourcissent et le soleil rase la route le matin et le soir. Tout d’abord, il est très important de bien voir. Pour éviter d’être ébloui, vous pouvez opter pour un écran teinté (à éviter l’hiver), des lunettes de soleil ou le double écran solaire si votre casque en est équipé. Si les motards sont éblouis, c’est aussi le cas des automobilistes. C’est pourquoi, en plus de bien voir, vous devez être bien vu ! La solution la plus simple est de se doter de coloris relativement voyants.

Conseil n°4 : Equipez-vous pour le froid

Si les températures sont plutôt douces en septembre, elles baissent rapidement à l’approche de l’hiver. Pour éviter d’avoir froid rapidement et de vous crisper sur la moto, équipez-vous au mieux. Des matières comme le Gore-Tex permettent à la fois de protéger de la pluie et du froid mais c’est aussi une matière extrêmement respirante. Les mains étant davantage en contact direct avec l’air, il est primordial d’être équipé au mieux si vous ne voulez pas avoir froid dès le premier kilomètre. N’hésitez pas à suivre nos conseils pour acheter vos gants de moto.

Conseil n°5 : Contrôlez vos pneus

Peu importe la saison, vos pneumatiques doivent être en bon état dès lors que vous prenez la route. Néanmoins, il faut être plus attentif lorsque la route est humide voire gelée. Un pneu fatigué augmente le risque de perte d’adhérence et d’aquaplaning lorsqu’il pleut. Outre l’état général de vos pneus, pensez à vérifier la pression régulièrement en suivant les préconisations du constructeur.

Partager cette publication

Produits connexes

commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment